Quel traitement pour soigner le syndrome du canal carpien?

Le syndrome du canal carpien (SCC) qui se caractérise par un engourdissement dans les doigts ainsi que d’une perte de force dans le poignet et la main. Il apparaît généralement vers l’âge de 50 ans et affecte 11% des femmes contre 3,5% des hommes.

Les facteurs de risque d’un SCC

La compression du nerf médian au niveau du poignet est principalement due à des facteurs mécaniques. Ainsi, toute personne utilisant ses doigts de manière répétitive peut-être sujet au syndrome du canal carpien. Cependant, une liste de certains comportements peut expliquer le phénomène :

– une succession de postures contraignantes pour la main
– l’utilisation répétitive d’outils émettant des vibrations
– une répétition de mouvements du poignet et/ou de l’avant-bras durant une longue période

Une partie de la population est ainsi plus sensible au SCC. En effet, les sportifs professionnels notamment les golfeurs, les personnes actives en fauteuil roulant, les travailleurs du web sont plus sujet au problème. Néanmoins, avant d’envisager une intervention chirurgicale, sachez d’une part qu’une étude à démontrer que le problème disparaissait de lui même dans 30% des cas et que d’autre part, il existe des méthodes naturelles permettant de traiter le syndrome.

Des traitements naturels et efficaces avant la chirurgie

Pour découvrir les différentes manières de soulager les douleurs dues au syndrome du canal carpien, reportez-vous à cet article précédemment écrit.

L’approche ostéopathique pour régler efficacement le problème

Quel traitement pour soigner le syndrome du canal carpien?

L’ostéopathie ne limite pas son champ d’intervention au seul poignet. Elle traite ici le problème sur l’ensemble du membre supérieur. Pour en savoir plus, n’hésitez pas vous adressez à un ostéopathe.

La phytothérapie comme alternative

Parmi les plantes utiles, la griffe du diable, l’arnica, l’argile et les huiles essentielles sont à essayer.

1) La griffe du diable est médicalement reconnue pour ces propriétés comparables à ceux d’anti-inflammatoires. Il est recommande de suivre un traitement sur au moins 2 mois pour profiter pleinement des effets. A raison 1,5 grammes maximum par jour, cette racine soulage les douleurs articulaires.

2) L’arnica est également une plante bien connue pour traiter la douleur. En pommade, frictionnez 2 fois par jour la face interne du poignet jusqu’à la réduction des symptômes. En compresse, préparez 2 grammes de fleurs séchés dans 10 cl d’eau bouillante pour une infusion de 5 à 10 minutes.

3) Les propriétés de l’argile ne sont plus à démontrer et un bon cataplasme appliqué en couche épaisse sur le poignet peut s’avérer efficace.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des traitements existants en matière de SCC, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant. En déplacement au Québec? Saviez-vous qu’une clinique orthopédique à Montréal offre des soins médicaux et chirurgicaux spécialisés dans un environnement privé?

A lire également

Leave a Comment