L’intolérance alimentaire décryptée

Qu’est ce que l’intolérance alimentaire?

L’intolérance alimentaire, phénomène peu connu, est cependant une pathologie plus courante qu’on ne le croit. Une prise de sang en laboratoire d’analyses vous permettra, via le test ImuPro 100, de détecter les aliments incriminés, et de constituer votre profil immunologique.

Intolérance et allergie alimentaire

Il est courant de substituer les deux termes et de les utiliser sans distinction aucune. Pourtant, ils comprennent deux phénomènes bien différents.
On parle d’allergie lorsque l’organisme réagit violemment – libérant des anticorps de type IgE – afin se défendre d’un aliment que l’intestin ne supporte pas. Les réactions sont immédiates et corporelles : éruption cutanée, gonflement des lèvres, suffocation…

On parle au contraire d’intolérance lorsque les réactions surviennent plusieurs heures, voire plusieurs jours après l’absorption de l’aliment : cela s’explique par l’impossibilité pour l’organisme de digérer correctement ledit produit. De ce fait, il devient difficile sans test d’identifier les aliments à la source d’intolérances. Si ces derniers sont consommés trop régulièrement, le risque est le développement de maladies immunes. Lorsque l’on assiste à un phénomène d’intolérance alimentaire, ce sont les anticorps IgG qui entrent en jeu.

Mieux connaître son organisme

Identifier ces aliments responsables d’intolérance alimentaire comporte plusieurs avantages : empêcher le développement de maladies auto immunes, éviter une prise de poids, ou encore améliorer ses conditions physiques, mais également la production d’anticorps en grande masse. Car l’aliment non toléré, détecté par l’organisme comme étant un corps étranger, encourage la formation d’anticorps IgG pour le combattre. L’aliment est considéré comme un élément nocif à éliminer, au même titre qu’un virus. C’est pourquoi, de nombreux fournisseurs, tels qu’ici Cusabio pour ne pas le citer, mettent à la disposition des chercheurs via une plateforme différents types d’anticorps. En ce qui concerne l’intolérance alimentaire, une équipe de chercheurs allemands a mis au point une série de tests sur 90, 180 ou 270 aliments au nom de test ImuPro100.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire l’ouvrage du Docteur Jean-Pierre Willem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *