Hanoi : le cœur du Vietnam

Le Vietnam est un pays qui a connu de nombreuses destructions et désolations mais aujourd’hui, le pays a laissé loin derrière lui ce passé tourmenté pour faire place à un présent et un avenir prospère sous l’égide du tourisme.Le secteur touristique du Vietnam bat effectivement des ailes et parmi l’un des centres les plus appréciés, il y a Hanoi.

Hanoi, la ville qui se vit

De nombreux riverains vous diront qu’Hanoi ne se visite pas mais se vit. Une manière peu fréquente, certes, pour découvrir une région mais puisque c’est la population locale qui le propose, alors on ne peut que se plier à leurs conseils. Hanoi est une ville qui connait un rythme frénétique. En effet, si en journée, les habitants locaux vaquent à leurs métiers, en soirée, les gens se plaisent à s’amuser que ce soit dans l’une de ses nombreuses discothèques ou aux tables de ses bars.
De ce fait, si l’on est touriste au sein de cette ville accueillante, on ne peut que suivre un Circuit Vietnam se déroulant à Hanoi. Ce circuit Vietnam mène forcément au sein de la vielle ville surnommée « 36 rues » du fait que la zone regroupe 36 rues dont les noms reflètent les activités qui y étaient autrefois exercées. On y rencontre alors la rue des poulets, des bijoux, de la médecine, des cercueils, des coiffeurs, … Puis chaque rue peut commencer et se terminer après juste quelques pâtés de maison pour laisser la place à une autre. Pour profiter du séjour, le meilleur conseil que les autochtones vous donneront c’est alors de vous laisser guider par le hasard, de flâner pour tout découvrir au lieu de suivre un circuit Vietnam précis qui peut vous faire manquer des lieux intéressants.

Les plus importants sites d’Hanoi


Hanoi, est la capitale du Vietnam et même si elle est moins importante qu’Ho-Chi-Minh-Ville, un circuit Vietnam à visiter Hanoi est plein de surprises. Parmi ses sites les plus importants, on y trouve des temples, des pagodes, des musées et des lacs.
Du côté des temples, il y a celui de la Littérature construit en 1070, le temple de Ngoc Son édifié sur un petit îlot et relié au continent par le pont de bois « The Huc » signifiant « rayons du soleil levant » et le temple de Quan Thanh qui abrite aujourd’hui encore la statue de bronze noir de Tran Vu. Du côté des pagodes, il y a la pagode à un seul pilier ou Chuat Mot Cot construite en 1049. Elle se démarque par son unique pilier de pierre s’élevant d’un lac de chagrin et elle ressemble à une fleur de lotus, une image voulue pour symboliser la pureté. Ensuite, il y a la pagode de Tran Quoc construite en 541 sur un îlot du lac de l’Ouest. En ce qui concerne ses lacs, il y a celui de Hoan Kiem qui signifie « épée restituée » et le lac de l’Ouest qui est le plus grand lac d’Hanoi.