Vente en ligne de bijoux : un marché pas encore saturé

Quoi que mature et dominé par des maisons fondées il y a parfois plusieurs décennies, le marché de l’horlogerie, bijouterie, joaillerie et orfèvrerie (HBJO) haut de gamme n’en est pas saturé pour autant grâce au débouché qu’est internet. Toutefois, quelques obstacles subsistent.

Contourner les freins de la vente en ligne

Les ventes de bijoux et de montres se font essentiellement en fin d’année, en particulier pour les fêtes de fin d’année. Pour autant, un achat de bijou ou de montre sur quatre se fait désormais sans qu’il ne soit relié à un événement particulier comme un mariage ou un baptême.

La raison ? Internet qui attire toujours plus de clients et de clientes car ce sont toujours ces dernières qui achètent le plus de bijoux et de montres. Toutefois, si ce ce marché se développe, il n’en reste pas moins qu’il existe un certain nombre de freins parmi lesquels le fait de ne pas pouvoir être conseillé ou de n’avoir affaire qu’à une bijouterie totalement dématérialisée.
Pour contourner ces deux problématiques qui sont celles qui freinent le plus les ventes via internet, certaines enseignes n’hésitent pas ouvrir des boutiques traditionnelles. C’est le cas par exemple de Ocarat, une bijouterie en ligne fondée en 2010 et qui, en plus de son site web, dispose d’un point de vente classique. De plus, cet acteur français reconnu propose un service de conseil.

bijouterie Ocarat

Une opportunité

Les bijouteries traditionnelles ou totalement virtuelles qui se sont lancées dans le commerce en ligne profitent d’une croissance soutenue avoisinant les 20% par an depuis 4 ans, avec une légère baisse prévue en 2015.

Si 9000 acteurs se disputent ce marché qui devient donc de plus en plus concurrentiel, il n’en reste pas moins qu’il est pas encore à saturation. Toutefois, pour maintenir les parts de marché chèrement acquises, ces ebijouteries doivent offrir des prix toujours plus serrés, proposer des services de qualité et surtout créer un attachement par rapport à la marque. Cet attachement ne doit par ailleurs pas être basé uniquement sur une politique de rabais qui peut se révéler être à double tranchan.

Enfin, à noter que finalement, le grand gagnant est pour le consommateur qui bénéficie d’un choix sans précédent et à des prix très attractifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *