Une dent cassée pendant les vacances : que faire ?

Vous êtes en vacances, toute votre famille en profite pleinement, jusqu’à ce que votre enfant arrive en pleur avec un dent en moins. Que faire dans ce cas? Quels sont les bons réflexes à avoir?

1) Dans un premier temps, le premier réflexe à adopter est de partir en quête de la dent manquante ou du morceau de la dent cassée. Si par chance, vous mettez la main dessus, ne cherchez surtout pas alors à la sécher. Vous prendriez le risque de l’abîmer au risque alors de ne pouvoir la réimplanter. Conservez- la plutôt dans du sérum physiologique. Le mieux étant de pouvoir la replacer dans la bouche de l’enfant en s’assurant qu’il ne puisse pas l’avaler. Ne commettez pas l’erreur de vouloir conserver la dent dans de l’eau. En effet, l’eau aurait une action toxique sur la dent en tuant la pulpe contenant le nerf. Vous ne pourriez plus alors la remettre en place.

Pour un morceau de dent, les précautions sont les mêmes pour une conservation optimum. Dans la mesure ou la pulpe n’a pas été atteinte, le dentiste sera à même de pouvoir recoller le morceau ou de l’utiliser afin de modéliser une nouvelle dent sensiblement identique à celle d’origine.

Il se peut que la gencive de vote enfant saigne. Dans ce cas, surtout n’utilisez pas de coton mais une compresse. Les fibres de coton pourraient s’infiltrer au sein même de la gencive accentuant dès lors la difficulté du traitement. Au contraire, les compresses absorberont tout aussi efficacement san plus de désagrément que cela si ce n’est la douleur exercée par la pression effectuée sur la gencive.

2) Dans un second temps, il va de soi qu’il est absolument nécessaire de consulter un dentiste le plus rapidement possible, idéalement dans les 24 heures qui suivent la blessure. Si la dent ne peut-être remise, il pourra alors vous renseigner sur la pose de couronne dentaire. Autre problème qui nécessite obligatoirement la visite chez un dentiste dans le cas d’un dent manquante ; chez un enfant l’espace crée peut assez vite, par les mouvements des autres dents, entraîner un déséquilibre dans la dentition naturelle de votre enfant. De plus, la place de la dent définitive sera également compromise. Donc, un dent cassée, arrachée, que ce soit temporaire ou définitive, nécessite une consultation en urgence afin d’optimiser les chances de réussite d’une réimplantation. Même si la dent est toujours là, il est bien plus prudent de consulter un spécialiste après un choc violent.

1 commentaire

  1. […] dentaire avec pour objectif de le soin ou la protection d’un dent abîmée ou d’une dent cassée. Dès lors, la dent est protégée et il n’est plus obligatoire de l’extraire ou […]

Les commentaires sont fermés.