Tout savoir sur le congé individuel de formation

Au cours de leur vie professionnelle, les salariés ont le droit de se former pour mettre à jour leurs compétences et pour pouvoir continuer à faire leur travail correctement. Une des solutions pour se former est de prendre un congé individuel de formation, aussi appelé CIF.

Le congé individuel de formation, qu’est-ce que c’est ?

C’est en fait un droit d’absence qui est accordé au salarié sous certaines conditions. Ce congé lui permet de suivre l’action de formation de son choix. C’est une formation qui est prise à l’initiative du salarié et qui n’est pas incluse dans le plan de formation que met en place l’entreprise dans laquelle il est salarié.

Il faut savoir que le congé individuel de formation est accessible aux salariés en CDI ainsi que ceux en CDD. Mais pour pouvoir en bénéficier, le salarié doit pouvoir justifier d’une ancienneté minimum. Ainsi, si le salarié est en CDI, il doit pouvoir justifier d’une activité salariée :

  • d’au moins deux ans consécutives ou non
  • dont 12 mois dans l’entreprise dans laquelle il se trouve au moment de la demande du congé.

Par contre, si le salarié a changé d’emploi suite à un licenciement économique et qu’il n’a pas eu de formation entre son licenciement et son nouvel emploi, aucune condition d’ancienneté ne lui sera exigée.

Pour le salarié en CDD, il doit justifier d’un activité salariée :

  • d’au moins 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années
  • dont 4 mois consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois.

En ce qui concerne les objectifs du congé individuel de formation, ils peuvent être multiples. Le salarié peut avoir la volonté de : changer d’activité ou de profession perfectionner des connaissances dans le domaine culturel ou social se préparer à l’exercice de responsabilités associatives bénévoles accéder à un niveau supérieur de qualification préparer et passer un examen pour obtenir un titre ou un diplôme à finalité professionnelle.

Les démarches à effectuer

Le salarié qui veut bénéficier du congé individuel de formation doit effectuer deux démarches majeures :

Le CIF peut être fait durant le temps de travail ou sur une partie seulement. Il faudra juste l’accord de l’employeur sur la partie se déroulant sur le temps de travail. Enfin, la durée de ce congé individuel de formation ne peut pas excéder un an quand c’est une formation continue à temps plein ou 1200 heures quand il s’agit d’une formation discontinue ou à temps partiel.