implant dentaire

Comment se déroule la pose d’un implant dentaire ?

Depuis quelque temps déjà, la pose d’implant dentaire connaît un véritable succès. De plus en plus recommandé parmi les professionnels, la pose d’un implant dentaire réduit les risques liés à la fixation d’un bridge dentaire. En effet, la pose d’un bridge implique un travail sur trois dents dont deux possiblement saine, alors que l’implant par définition n’est qu’un support artificiel, souvent réalisé en titane, servant de liaison entre la mâchoire et une prothèse dentaire telle qu’une couronne. Il s’agit là de la principale différence entre implant et bridge dentaire. Les deux sont des solutions employées comme substitut à une dent manquante.

Quelles sont les conditions de la pose d’un implant dentaire?

La décision de la pose d’un implant dentaire est soumise à l’agrément du professionnel soignant. Sa décision prendra compte de l’état de santé global de son patient mais également et principalement de la situation locale. De plus, la réussite d’un tel traitement dépend tout autant de certains facteurs. En effet, tout comme dans n’importe quelle autre opération dentaire, une mauvaise hygiène buccale, un excès de tabac, des saignements dû un traitement médicamenteux, une maladie des gencives…peuvent altérer la réussite de l’implantation. Avant donc de penser à la pose d’un éventuel implant, il vous faudra d’abord traiter les autres problèmes. Victime d’une infection de la racine de votre dent? Pourquoi ne pas alors dès aujourd’hui prendre rendez-vous pour un traitement de canal chez le dentiste?

Pose d’un implant dentaire, quel déroulement?

Le placement d’un implant dentaire relève du processus chirurgical. Selon votre souhait, l’intervention aura lieur sous anesthésie locale ou générale. Son déroulement s’effectue en trois étapes. Cependant et avant tout il vous faudra prendre rendez-vous auprès d’une clinique dentaire. La première étape est celle du placement de l’implant là ou se situait la dent aujourd’hui manquante. L’implant sera placé afin qu’il soit au même niveau que l’os, juste en dessous de l’os. Cette technique améliore le processus de guérison tout en maximisant l’intégration de l’implant fixé sur l’os. La seconde étape est une phase de vérification. Si l’implant est accepté, le dentiste intégra un pilier. Ces deux étapes peuvent se faire en même temps ou en deux temps. En effet, l’ostéointégration n’est pas altéré par le fait de réaliser les 2 étapes au même moment. La troisième étape est la pose d’une prothèse dentaire. Elle a lieu lorsque la cicatrisation est complète. La nouvelle dent sera fabriquée selon les empreintes de l’ancienne.

1 commentaire

  1. […] rendez-vous d’autant plus s’il faut réaliser une prise d’empreinte pour la pose d’un implant dentaire. Clairement, le dentiste est le premier praticien que vous consulter. Il est présent dès votre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *