Retour sur les différentes générations de fréquences dans le mobile

Si les premiers téléphones cellulaires ont apparu en France au cours de l’année 1986, la vraie révolution du monde du mobile a eu lieu à l’arrivée du système GSM en 1987. Flashback sur les trois dernières générations de la téléphonie mobile.

2G : début de la technologie numérique

Le Global System for Mobile communication (GSM) est né en 1987, sur l’initiative d’un groupe d’opérateurs européens. Cette technologie 2G présente l’avantage d’être international et de permettre la communication vocale et par texte. Chaque portable mobile fonctionne avec une carte sim (subscriber identification module). Toutes les informations y circulent de manière numérique. Quelques années plus tard, la 2G a fait l’objet des améliorations technologiques et donne naissance au GPRS (2.5G) et l’EDGE (2.75G).

3G : un vrai outil de communication

En France, le lancement de forfait mobile 3G a eu lieu en 2004. Cette nouvelle technologie permet des services de communication plus rapide pour la voix, les SMS et l’Internet depuis n’importe quel endroit. La troisième génération de la téléphonie mobile a ouvert la voie à de nouveaux services comme le divertissement multimédia, le système de localisation, etc. La 3G utilise le standard UMTS (Universal Mobile Telecommunications System). Cette génération a aussi connu quelques améliorations technologiques et a donné naissance à la 3G+, 3G++ et H+.

La 4G : l’internet mobile à grande vitesse

L’année 2013 voit l’arrivée de la téléphonie 4G mobile en France. La structure du réseau 4G a beaucoup de points communs avec l’Internet. En effet, lorsqu’on fait des appels, la voix ne passe pas sur le réseau téléphonique commuté comme avant, mais directement sur Internet. De plus, le réseau 4G a la capacité de faire circuler plusieurs types d’information par un même circuit, ce qui augmente les débits. C’est pour cela qu’il permet de surfer avec une vitesse égale, voire supérieure à l’ADSL. Les premières offres seront disponibles dans le courant de l’année auprès des différents opérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *