condo

Québec – location d’un condo : Quels sont les pièges à éviter?

Dans la province canadienne du Québec, de plus en plus de citoyens se dirigent vers la location de condominium (condo), principalement pour des raisons financières. Un condo est un immeuble divisé en copropriétés La location d’un condo se résume donc à la location d’un appartement au sein d’une copropriété. Il s’agit normalement d’un appartement réservé à ceux qui veulent en devenir propriétaire. Ces appartements sont très recherchés, ils disposent en général de sérieux atouts mais également d’inconvénients réels qu’en tant que futur locataire il est bon de connaître.

En devenant locataire d’un condo, vous disposez d’un appartement spacieux et moderne au sein d’un immeuble parfaitement entretenu et en bon état. Vous profitez également en tant que locataire des mêmes avantages et privilèges qu’un copropriétaire avec en plus l’absence des frais de copropriété et de la taxe foncière.

Cependant, même si ces avantages ne sont pas négligeables, il faut savoir que la location d’un condo peut s’avérer risqué si vous ne faites pas attention.
Pour commencer au début il y a les annonces. Souvent séduisante, elle se révèle à la visite des lieux souvent vite non conforme. La méfiance doit-être de mise. A la signature du contrat, assurez-vous que tout soit parfaitement clair pour vous. Aucun terme ne doit vous paraître brumeux surtout concernant la durée du contrat, la possibilité ou non de reconduite du contrat.

Au Québec, la législation concernant l’immobilier diffère quelque peu de ce qui se pratique dans l’hexagone.
En effet, le bailleur ne peut pas demander de caution au locataire. Vous souhaitez louer un condo au Québec? Vous avez visiter un appartement qui vous plaît? Il vous est vivement conseillé de remplir une « enquête de crédit » permettant au propriétaire de s’assurer de votre capacité financière. Cette procédure spécialement encadrée par la loi a pour but de permettre au propriétaire de trouver un locataire solvable, avec la capacité de pouvoir payer régulièrement ses mensualités aux échéances prévues. Ce document est important pour un propriétaire car il ne peux pas non plus demander un avance de loyer.
A propos de l’interruption du contrat de bail, il est bon de savoir que si le locataire a la possibilité de déposer un préavis, qui peut varier entre 1 et 2 mois, le contrat peut tout aussi être rompu un an après sa signature.

Les subtilités des règles liées au logement doivent vous être connu si vous souhaitez louer un condo au Québec. Vous êtes financièrement à l’aise? Pourquoi ne pas essayer de trouver un projet de condos neufs à vendre à Montréal?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *