qualité de l'air

Qualité de l’air intérieur : comment l’améliorer?

La pollution de l’air, à l’instar du nuage radioactif de Tchernobyl ne s’arrête à la frontière de l’endroit où vous résidez. En effet, elle s’insinue aussi à l’intérieur. Les conséquences multiples peuvent entre autre avoir un réel impact sur la santé. La qualité de l’air intérieur n’est pas à négliger. La radon est classé comme cancérigène. Pourtant, il est naturellement présent dans les sols et dans l’air. Il peut atteindre des concentrations importantes selon les zones géographiques et une mauvaise ventilation peut-être un facteur de risque. La multiplication des allergènes dans l’air intérieur est également la cause de nombreux problèmes d’allergie.

Quelques astuces pour améliorer la qualité de l’air de votre intérieure

Heureusement, en adoptant certains réflexes, il est tout à fait possible d’améliorer la qualité de l’air intérieur. Tout d’abord, il faut équiper l’habitat d’un système de ventilation efficace. Le système doit-être en mesure de renouveler l’air, de la faire circuler. L’air vicié est expulser vers l’extérieur et remplacer par un air plus frais, plus sain. In est tout à fait possible aujourd’hui de bénéficier d’une ventilation capable de filtré et purifié l’air, réduisant par là même la présence d’organismes allergènes, d’acariens tout en régulant le taux d’humidité ambiant. Pensez également dans le même ordre d’idée à nettoyer ou à faire appel à un service professionnel de nettoyage de conduits d’échangeur d’air. C’est un élément à ne pas négliger.

Bien évidemment, dans la mesure du possible, faites le choix de matériaux non polluants de la construction à la décoration. Faites l’impasse sur ce qui pourrait contenir des composés organiques volatils comme l’acétone et le benzène. Bien souvent ces composés se retrouvent dans les solvants, les dégraissants, les dissolvants, les agents de synthèse…ce sont de véritables polluants.

Bénéficiez d’un système de ventilation efficace et bien entretenu est une bonne chose, cependant cela ne doit pas vous dispensez d’aérer chaque jour chaque pièce de l’habitation. Le geste est indispensable pour gérer efficacement l’humidité et la qualité de l’air.

Autre point à ne pas négliger, le tabac. Ne fumez pas à l’intérieur. La fumée est une source de pollution incroyable. Sortez sur le balcon, la terrasse ou le jardin. Maintenant que les pièces ont été aérées, pourquoi ne pas passer l’aspirateur? Les allergènes présents dans l’air proviennent des acariens et autres micro organismes dissimulés sur les tapis, les moquettes, les canapés…Passez l’aspirateur vous permettra de limiter les sources d’allergies dans l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *