Pourquoi et comment se faire dépister?

La santé est un sujet sur lequel vous ne devez pas plaisanter, surtout s’il s’agit de votre santé. Il est important de vous prendre en charge afin d’éviter tout problème.

Pourquoi se faire dépister?

Nombreuses sont les Infections Transmises Sexuellement et par le Sang (ITSS) peuvent se soigner de manière rapide et assez aisément. Cependant, si elles ne sont pas pris en compte ou soignées trop tardivement, vous pouvez craindre de graves séquelles pour votre santé.

Vous êtes sexuellement actif et il vous est arrivé d’avoir plusieurs partenaires sexuels, vous devez alors absolument vous faire dépister au moins à tous les 6 mois, même si effectivement aucun symptôme ne s’est manifesté.

Vous avez contractés une ITSS, vous devez impérativement en informer votre partenaire et/ou vos partenaires sexuels le plus promptement possible pour qu’ils, tiennent informer à leur tour leurs partenaires dans le but d’endiguer et de prévenir les risques de réinfection et afin qu’ils puissent bénéficier d’un traitement.

Vous ne vous sentez pas aptes à communiquer sur le sujet avec vos partenaires? Sachez qu’il existe des institutions notamment au Québec avec la Direction de la Santé Publique de Montréal qui peuvent prendre le relais et parler en votre nom en toute confidentialité grâce au Service de soutien à la notification aux partenaires : 514-528-2400, poste 3840.

Comment s’effectuent les tests de dépistage?

En fait, tout dépend des symptômes que vous présentez ou plsu simplement les risques que vous avez pris. Au sein d’un laboratoire privé, des prises de sang seront effectués et, ou des prélèvements à l’aide d’un coton tige là où peuvent se loger une mst. Un test d’urine peut également être employé remplaçant ainsi le prélèvement dans l’uretre qui peut-être douloureux. Il vous suffit de demander.

Vos prélèvements seront analysés par les laborantins. Par la suite, le résultat de votre examen vous sera annoncé par le professionnel qui vous aura reçu. Il sera à même de vous prescrire le traitement adéquat si le besoin est avéré.

Quelle est la différence entre un dépistage anonyme et un dépistage confidentiel ?

Dans le cadre d’un test de dépistage du VIH l’anonymat peut être possible. Pour les autres ITSS (hépatites, syphilis, gonorrhée, chlamydia…), vous devrez ouvrir un dossier confidentiel.

Dans le cadre d’un dépistage confidentiel, vous avez le choix entre un test nominal ou non. Pour le test non nominal, un code numérique vous sera attribuer afin de vous identifier. Le résultat sera inscrit dans votre dossier médical.