Plus que quelques points sur votre permis de conduire ? Restez zen !

Détenteur du permis ? Vous connaissez ainsi tous la modalité, pour pouvoir demeurer dans la légalité il faut pouvoir détenir des points restants sur votre permis. Actuellement, en raison de l’utilisation du radar de contrôle automatique et autres radars de contrôle aux feux de circulation il devient de plus en plus délicat de ne jamais perdre des points sur son permis.
Néanmoins, une espèce de seconde chance vous est donnée, il est envisageable de prendre part à des séances de reconstitution de points. Il est donc possible de rattraper des points sur son permis, mais après certaines transgressions, la séance est cette fois obligatoire.

Quelles sont ainsi les modalités mais aussi les règles concernant les stages de recouvrement de points ?

Le stage est ainsi exigé pour un automobiliste ayant réalisé une infraction au cours du délai probatoire (en clair ayant décroché son permis de conduire il y a moins de 3 ou bien 2 ans pour ceux qui auraient effectué la conduite accompagnée).
En conséquence, en cas de transgression menant à une suppression de 3 points voire davantage, un courrier suivi avec accusé de réception vous alerte de la participation aux séances de reconstitution, vous aurez ainsi un délai de 4 mois dès réception de la correspondance pour réaliser la formation.
Les stages de points permis de conduire se révèlent donc très utiles.

Dans le cas où vous vous soumettez à cette contrainte, de nouveaux points seront rajoutés sur votre permis. Souvenez-vous que la formation permettra de rattraper jusqu’à quatre points et même de vous faire rembourser le tarif de l’amende.

Pourtant, dans le cas où le stage vous est imposé mais décidé par l’instance d’inculpation ou encore par le juge de l’application des peines, alors le stage de rattrapage de point devra être fait dans un délai de 6 mois et ce dernier n’octroie pas une reconstitution de point.
Un stage d’apprentissage peut aussi être nécessaire et ne donne pas lieu à une reconstitution de point. Ce stage d’apprentissage est à accomplir dans une période de deux mois.

Il faut savoir également que la reconstitution totale des points perdus est réalisable dans le cas où il reste au moins un point sur le permis de conduire à condition de n’avoir effectué aucune infraction punie par un retrait de vos points durant deux ans. Sinon, il est reporté à 3 années si l’infraction ayant provoqué un retrait de points est de catégorie 4 ou 5.

Une incapacité de recouvrement de point sur le permis reste possible dans le cas où le total de 12 points est épuisé et sans avoir participé aux stages de recouvrement de points perdus, le permis est alors annulé et le conducteur est interdit de conduire une automobile pendant 6 mois.

Alors, en cas de faute, il est préconisé d’effectuer les stages même imposés offerts vu qu’ils permettront de garder votre permis mais également votre activité voire votre vie sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *