Mouillez la chemise avec Café Coton

La mythique chemise de chez Café Coton reste le vêtement connu, l’habit pour lequel la clientèle masculine se dérange. De la côte californienne à l’ile Maurice, en passant par Londres, Berlin ou Paris.
Pour ce faire, Café Coton a pris le parti pris de lui accorder davantage de temps de préparation. Car pour les couturiers de l’enseigne de luxe, la chemise n’est pas traitée comme un pâle vêtement. Ayant conscience de sa portée stylistique, Café Coton lui réserve une phase de fabrication singulière. Elle commence par une chaleureuse envie de contenter les hommes les plus intransigeants sur la qualité, qui vont dans sur leur site en ligne ou en surface de vente.

A la suite de cela, Café Coton, fait en sorte de cueillir les plus éclatantes fleurs de coton.
Réels bijoux de la nature, la marque va les trouver dans un lieu spécifique, réputé pour ces températures agréables . Ce lieu c’est le pays d’ Egypte.
Les «pépiniéristes » s’assurent de récolter des fleurs avec de longues fibres.
Par cette récolte, l’enseigne entame la seconde phase : qui est la transformation de cette matière première en ces adorables chemises que l’on voit en boutique.
Ces très longues fibres de coton que sélectionnent les fabricants permettent, qui plus est, de créer des habits résistants. Le tissage est une étape cruciale dans l’évaluation et la confection des chemises de qualité ou non.

Le retordage qui se définit par les actes de torsion du fil autour de lui-même et ce suffisamment de fois, rend identifiable nettement la valeur du produit fini ; permet de rendre compte de sa ténacité (l’idée étant d’enlever les bouloches) et donne la bonne épaisseur au fil de coton.

La dernière étape de fabrication s’achève par la finition et une transformation exceptionnelle, réalisées les professionnels travaillant pour Café Coton.

Dès à présent vous, connaissez les secrets de fabrication d’une chemise de luxe. Vous avez le droit à la qualité alors exigez Café Coton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *