Infographie 3D, l’expertise des studios 3D

L’infographie 3D, également appelée synthèse d’image tridimensionnelle, regroupe les différentes techniques informatiques utilisées dans un studio 3D et permettant de représenter des objets en perspective.

La technique :


Linfographie 3D   se déroule en deux phases. La première est la modélisation et consiste à modéliser l’objet que l’on veut représenter. La seconde est le rendu qui permet de produire le visuel de l’objet ainsi modélisé. Chacune de ces étapes peut être réalisée avec des techniques très variées et, bien que distinctes l’une de l’autre, elles restent indissociables.

La modélisation :


Elle se résume par le stockage de l’ordinateur de toutes les données géométriques, ainsi que les caractéristiques graphiques qui rendent possible la représentation du « modèle » appelé « scène 3D ». La modélisation est rendue possible en ajoutant, en enlevant ou en modifiant les constituants de l’objet.

Les logiciels de modélisation :


Les logiciels d’édition 3D, ou modeleurs, ont la faculté de pouvoir représenter un objet du monde réel en informatique de manière manuelle. Manipulant des formes basiques, ils proposent une palette d’outils qui permet d’obtenir toutes les formes complexes imaginables. Ainsi créé au sein d’une agence 3D le modèle appartient à l’infographiste 3D qui l’a fait naître. Les logiciels Maya, 3D Studio Max, Sculptris ou encore Blender font partie des plus répandus.

Le rendu :


Se présentant en plusieurs étapes parfois simultanées, le rendu s’échelonne entre le calcul d’illumination, c’est-à-dire de l’éclairage, la projection dans le plan d’observation et enfin le dessin sur lequel il est possible d’ajouter des effets de texture. Il se résume alors en la présentation en deux dimensions d’un espace qui en possède trois.

Technique utilisée quotidiennement au sein d’une agence 3D ou d’un studio 3D, l’infographie tridimensionnelle est rendue possible grâce à des logiciels spécifiques. Permettant de modéliser des objets réels, elle est de plus en plus exploitée sous forme d’incrustation dans l’industrie du cinéma ou permet également des effets remarquables dans les jeux vidéo.