Google Panda attendu sous peu

Le filtre Panda sera mis à jour courant juin ou juillet et c’est Google lui-même qui l’a annoncé. Alors, comment s’y préparer et être certain de ne pas tomber sous le coup de cette pénalité ?

Se préparer pour éviter le couperet

C’est Glenn Glabe lui-même qui l’a annoncé sur Twitter, Google Panda devrait de nouveau sévir dans les semaines à venir. Selon le Webmaster Trends Analyst de Google, il ne s’agit pas d’une simple réactualisation du filtre actuel, mais d’une mise à jour.

Ce filtre vise à rétrograder dans les résultats du numéro un mondial de la recherche, les sites dont le contenu est jugé comme étant de faible qualité. Cela peut être par exemple le cas d’un site de ecommerce qui n’a pas pris le soin de faire modifier les descriptions fournies par le grossiste ou pour un site corporate qui n’apporte rien de plus à l’internaute, toujours d’après Google.

Sanction Google Panda

Alors, pour éviter la sanction, il peut être utile de faire réaliser un audit de pénalité gratuit‎ auprès de spécialistes de sortie de pénalité comme Penalites-referencement.com. Cette agence web intervient auprès des entreprises, artisans et collectivités dont le site a été rétrogradé dans les résultats Google pour en déceler l’origine et mettre en place une stratégie visant à faire lever la pénalité.
Mais ces professionnels du seo interviennent également en amont pour éviter que votre site ne tombe sous le joug d’un Google Panda. En effet, une fois le site impacté par ce dernier, il faudra attendre la prochaine mise à jour du filtre pour espérer sortir des abysses du géant californien, et il peut s’écouler des semaines voire des mois entre deux mises à jour.

Votre site est-il prêt ?