Généalogie : par où commencer pour réussir?

La recherche de ses ancêtres est une quête ni plus ni moins. Peu importe comment cela vous est venu, vous êtes aujourd’hui passionné. En effet, après avoir passé des heures à investir les bases de données du web, l’arbre généalogique de la famille s’est développé tout autant que l’intérêt que vous portez à cette discipline.

L’euphorie et la frénésie sont deux états propres au généalogiste. Seulement, à partir du moment ou les recherches sont lancées, il est indispensable d’apprivoiser une méthode fiable et robuste.

Afin de bien débuter, retrouvez dans la suite de cet article, des conseils pour réussir ses recherches.

5 conseils à un débutant en généalogie

1) Recevez et acceptez ses ancêtres est un excellent conseil. L’important n’est pas de déterrer un célébrissime ancêtre mais plutôt de sortir des anonymes de l’oubli.

2) Armez-vous de patience et soyez persévérant. En effet, dans la vie d’un généalogiste, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. Parfois, une recherche amène un flot d’informations, une lignée remonte en un clic. Seulement, il se peut également que certaines journées soient peu fructueuses. Entre un mariage hors affiliation, un registre incomplet sont autant d’obstacles à surmonter.

3) Cultivez l’art de la rigueur. La généalogie est une somme d’informations. Tout ce qui est susceptible de donner vie à un ancêtre est une information à prendre. Au final, entre, des dates, des lieux, des métiers, des liens de parenté et autres, la masse de renseignements va rapidement croître pour constituer après tri et redécoupage une base de donnée utile à votre recherche. Pour gérer tout cela, une certaine rigueur est donc capital.

Généalogie : par où commencer pour réussir?
Arbre généalogique

4) Équipez-vous des bons outils et organisez-vous. Concrètement, n’est indispensable comme outil qu’un crayon de papier et quelques feuilles. L’organisation est par contre primordiale. Elle doit vous ressembler. Pour vous faciliter la tâche, un logiciel de généalogie peu s’avérer un plus. Plus globalement, des nombreux outils informatiques peuvent vous aider comme des logiciels de généalogie ou des cartes géographiques. Quand au web, il regorge d’informations sur la généalogie. Ainsi, il est possible par exemple de
rechercher ses ancêtres en consultant le registre des mariages au Québec.

5)Se familiariser avec quelques notions de base. En effet, il vous faudra rapidement intégré des termes comme « SOJA, « implexe ou « ged » et des acronymes tels que « TD » ou  » BMS ». Fort heureusement, il existe de nombreux ouvrages disponibles en bibliothèque pour vous guider au sein de la généalogie.

A lire également

Leave a Comment