Comment organiser un circuit en Ouzbekistan?

Comment organiser un circuit en Ouzbekistan?

L’Ouzbekistan est un pays d’Asie centrale, chargé de plus de deux millénaires d’Histoire. En effet les terres d’Ouzbékistan ont été occupées par  les Perses, Grecs, Arabes, Mongols et Russes.

Aujourd’hui certaines villes Ouzbèkes sont  des témoins fidèles de l’Histoire. Ainsi un circuit Ouzbekistan est une occasion unique de se replonger dans un souvenir architectural resté quasiment intacte.

intro-circuit-ouzbekistan

Découvrir Samarcande

Proclamée carrefour de cultures et site du patrimoine mondial en 2001 par l’UNESCO, Sarmacande préserve aujourd’hui une multitude de monuments historiques. C’est une ville à visiter absolument lors de votre circuit en Ouzbekistan.

samarcande-circuit-ouzbakistan

Dans un premier temps nous vous conseillons de visiter le site archéologique d’Afrāsiab ainsi que son musée qui contient de nombreux objets ancestraux pouvant dater de  -500 avant JC.

Les adeptes d’astronomie trouveront de quoi s’occuper en visitant l’observatoire astronomique d’Ulugh Beg datant du XV siècle. Sous terre, un sextant permettait autrefois de mesurer la distance des étoiles.

Arpenter Bakouhra

Comme Samarcande, Bakouhra se situe au cœur de la Route de la soie. Bakouhra représente parfaitement  ce qu’était une ville médiévale d’Asie.

Nous conseillons de visiter en priorité la forteresse d’Ark, dont la citadelle était la demeure des seigneurs de Boukhara, jusqu’en 1920. Sa première fondation date du 3ème siècle avant J.C.

bakouhra-circuit-ouzbakistan

Ensuite, une visite du Tchor Minor est toujours surprenante. C’est l’un des plus récents édifice de la ville, il est composé de quatre tours chacune ornée d’un dôme fait d’une sublime mosaïque bleu turquoise.

Longer la mer d’Aral pour conclure votre circuit Ouzbékistan

La mer d’Aral est un ancien lac d’eau salée qui était autrefois la quatrième mer intérieure au monde.

Asséchée en moins de 50 ans, la mer d’Aral est l’une des victimes frappante du réchauffement climatique visible qu l’on peut remarquer au premier coup d’oeil.

Vous vous retrouverez à la fois admiratif et consterné devant un  paysage chaotique qui vous fera prendre d’avantage conscience de l’urgence des actions à mener en faveur de l’environnement.

mer-aral-circuit-ouzbakistan
source : national geographic

A lire également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *