Comment convaincre votre patron de vous accorder une formation ?

En ces temps économiques difficiles, les managers d’entreprise ont besoin de raisons valables pour accorder les demandes de formation de la part de leurs collaborateurs qui ont alors besoin d’arguments solides.

Pour investir dans la formation, un manager exige de plus en plus d’en justifier la nécessité au moyen de statistiques ou même en termes de rendement voulu. Il peut, par exemple, vous accorder une formation commerciale si vous mettez en évidence les gains de temps et d’argent apportés par les nouvelles compétences que vous aurez développées. L’investissement est assurément amorti en peu de temps. Ce type d’argument est encore mieux accepté si vous l’appuyez par des résultats d’étude ou des projections à long terme. L’accord est rapidement consenti pour une formation dont l’entreprise n’aura pas à supporter les coûts. A ce titre, il suffit de convaincre votre employeur de vous aider dans l’élaboration d’un dossier de financement pour les modules à suivre et de vous approcher des organismes spécialisés.

Si vous parvenez à expliquer points faibles dans un domaine particulier, vous pouvez avancer la nécessité de l’acquisition de nouvelles compétences. Il en est ainsi, par exemple, d’une formation informatique suivie au sein d’un organisme de formation reconnu qui vous permettra de mieux exploiter les outils en place ou simplement de vous maintenir à niveau. Certains cas comme une nouvelle prise de fonction sont propices à une demande de formation. Celle-ci constitue l’argument clé pour répondre rapidement aux nouvelles exigences du poste et pour atteindre efficacement les objectifs fixés. Dans une fonction support comme le marketing, la communication ou encore un poste d’administration, vous pouvez avancer le renforcement de votre vision globale de l’entreprise, encore trop vague. Les modules permettront de vous familiariser avec les activités principales de l’entreprise et une partie de votre formation consistera à côtoyer davantage vos collègues afin d’en apprendre plus sur leurs tâches professionnelles quotidiennes.