Choisir son assurance remboursement

La souscription de l’emprunt le moins cher qui existe reste un parcours généralement difficile. Il vaut mieux vérifier beaucoup d’obligations, parmi lesquelles les facturations de report, ou le coût de l’assurance, qui risquent de beaucoup relever l’addition. Le coût effectif devra en effet englober l’intégralité des tarifs annexes. On le sait, le prix de l’assurance crédit est un des plus importants.

A quoi sert l’assurance prêt?
L’assurance pour emprunteur est en réalité un système qui est destiné à l’organisme de crédit.Le prix est supporté par l’emprunteur, cependant c’est le prêteur qui est assuré. L’office de l’assurance n’est que de prendre la suite de l’emprunteur quand il est incapable de régler ses échéances, et continuer à payer le crédit. Mais dans ce cas, le souscripteur ne touche rien… son bénéfice: il ne recevra pas de menaces pour non paiment.

Les cas où on fait appel à l’assurance prêt.

Elle joue dans la situation précise où l’emprunteur n’arrive réellement plus à payer ses échéances. Ce sont principalement les décès, bien sûr, et les impossibilités de travailler générées par la route. On doit montrer un constat d’invalidité. Par contre, la perte de salaire n’est pas habituellement assurée.

L’assurance crédit est prélevée au particulier.
Ceci apparaît illogique, en théorie habituellement, c’est celui qui bénéficie de l’assurance qui la paye. Mais en réalité, en l’absence d’assurance prêt, un crédit va devenir nettement plus risqué, et le taux d’intérêt appliqué sera nettement plus élevé… ou la requête de l’emprunteur seulement refusée. En considérant qu’elle reste proportionnelle au au princpal non remboursé, et baisse proportionnellement aux paiements (comme la part des intérêts), on va décider que c’est bien un facteur du taux d’intérêt.
A-t-on obligatoirement besoin d’une assurance?
En théorie, non. C’est un systèmeune situation autre que l’assurance locative, rien dans la loi ne force un emprunteur à signer une assurance.
Pourtant, si, car même pour accorder des sommes relativement dérisoires, les banques obligent à souscrire une assurance. Mais on dispose de la possibilité de souscrire cette couverture chez qui on veut. Le prêteur cherche à proposer une assurance élevée au client, et pourtant celui-ci a le choix d’en signer une qu’il préfère chez un autre assureur, si il se voit demander moins coûteux.

C’est pourquoi le prêteur doit séparer les intérêts proprement dits de l’assurance. Si le débiteur revient avec une police adaptée qui offre des garanties suffisantes, le montant des intérêts ne doit pas être alourdi.

Comment obtenir son assurance prêt?
Il est possible de rechercher sans intermédiaire dans les offres disponibles. Il existe sur le marché environ dix assurances spécialisées dans l’assurance des prêts. Vous découvrirez chez ces sociétés les produits des organismes de crédits. En interrogeant chaque société, et en signant sans intermédiaire un contrat auprès d’un spécialiste en assurance prêt, on peut arriver à trouver un contrat aussi bon que celui proposé par le prêteur.

On peut pareillement sous traiter à un courtier en finance. Celui-ci a un relevé d’entreprises, banques et assureurs, et est capable de vous trouver le meilleur assureur et le meilleur banquier pour votre nouveau financement, en se basant sur les propositions du moment, et votre dossier. Ce service coûtera un faible montant, cependant il vous fera baisser beaucoup le volume totalréel de votre emprunt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *