Augmentation mammaire : comment s’y préparer?

Bien souvent pour un bon nombre de femmes, la poitrine est une arme de séduction. Ainsi, le sujet peut s’avérer rapidement douloureux tant il est objet de complexes. Cependant si dans la réalité peu de femmes envisagent une réduction mammaire, elles sont, par contre bien plus à vouloir subir une opération de chirurgie pour augmenter la taille de leurs seins. Intégrée à la chirurgie esthétique, la chirurgie mammaire est une opération sensible. Par conséquent, elle doit être effectuée par un professionnel disposant, en plus de la formation requise, des compétences et l’expérience nécessaire à ce type d’intervention. De fait, une telle opération nécessite une préparation aussi bien psychologique que physique. Suivez les quelques conseils qui suivent pour vous aider dans cette démarche.

Trouver la clinique et le chirurgien esthétique souhaité

Puisque la santé et la sécurité prévalent, il est importe donc de faire un choix réfléchi. Ici la recherche porte sur le chirurgien le plus compétent mais également celui qui saura vous conseiller et vous accompagner tout au long de cette démarche. Il va falloir se pencher sur la cas d’une clinique esthétique qui vous aide à retrouver une silhouette qui reflète le bien-être. Cette étape est cruciale. Renseignez-vous et à chaque rendez-vous, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

Prendre soin de son corps

1) Limiter la prise de médicaments. En effet, aussi bénin soit-il, prenez conseils auprès du chirurgien pour savoir ce que vous pouvez prendre. Puisqu’une augmentation mammaire est une opération comportant des risques, autant limité les éventuels problèmes. Ainsi, aucun médicament ne doit interférer avec la capacité de votre sang à coaguler. Faites le tour donc de ce que quotidiennement vous prenez et demander l’avis de votre médecin. Un traitement à base de vitamine e vous a été prescrit? Parlez en à un professionnel pour que des dispositions particulières soient prises.

2) Il va falloir également arrêter de fumer et de boire de l’alcool. Effectivement, il s’agit là de pratique totalement incompatible avec un quelconque traitement médical. La chirurgie mammaire ne fait pas exception. Sachez que la nicotine présente dans la cigarette peut-être un frein au processus de cicatrisation. Profitez-en pour bannir cette pratique et repartez sur une hygiène de vie plus saine.

3) Enfin, pensez au renouvellement de votre garde-robe. En effet, un volume de bonnet plus important, après une augmentation mammaire, nécessitera certainement un ajustement de vos tenues afin simplement d’être plus à l’aise.

A lire également

Leave a Comment