SEO : pourquoi opter pour un annuaire nofollow ?

SEO : pourquoi opter pour un annuaire nofollow ?

Aujourd’hui, je vous présente un annuaire de nouvel génération : l’annuaire nofollow.

Un annuaire nofollow ?

Avec un nom pareil, vous devez vous en doutez, cet annuaire vous propose, mais ne vous l’impose pas, de choisir de mettre le lien en nofollow.

Les annuaires vous proposent tous de mettre le lien en dofollow, mais pratiquement aucun, ne vous propose de pouvoir mettre votre lien en nofollow.

Annuaire nofollow
L’un des premiers annuaires nofollow-dofollow

Pourquoi mettre un lien en nofollow ?

Vous allez dire qu’il est inutile de mettre un lien en nofollow, que cela ne sert à rien.

Depuis quelques années, Google nous a sortis pleins d’animaux, comme des pingouins ou des pandas, par exemple. Il y aura bientôt d’autres animaux qui vont surgir.

La plupart des webmasters veulent des liens en dofollow, afin d’augmenter le PR de leur site, sauf que cela n’est pas conforme aux consignes de Google et le site peut être sanctionner.

C’est là que l’annuaire nofollow devient un avantage.

L’annuaire nofollow respecte les consignes de Google.

Il ne propose pas de transmettre le PR, car le lien est en nofollow. Si vous vous intéressez un peu au référencement, vous savez que dorénavant, Google ne mettra plus à jour le PR. Inutile de prendre un risque alors.

Google annonce qu’il est possible que le lien nofollow ne soit pas suivi, mais les tests effectués démontrent que Google suit les liens qui ne sont pas en dofollow.

Avec un lien nofollow, vous respecter les consignes de Google, en plus, il est préconisé de diversifier la structure de ses backlinks.

Dans le cadre de votre référencement, il vous faut des liens en dofollow, avec des ancres différentes, mais il vous faut aussi des liens en nofollow, ce que beaucoup de webmasters oublis.

Maintenant à vous de réfléchir et à vous de vous dire :

Faut-il que je soumette une description sur cet annuaire ?

La réponse : c’est à vous de le dire en allant ou pas sur l’annuaire…

A lire également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *